Voitures miniatures

Le jouet est l’une des choses que chaque enfant ne cesse de réclamer à leurs parents. Si les petites filles optent souvent pour les poupées, Barbie et autres, les garçons veulent être dans la peau de leurs pilotes préférés ou avoir dès leurs plus jeunes âges une petite voiture qui imite leur marque préféré. C’est dans ce concept qu’est née l’idée de construire des voitures miniatures et qui, de nos jours, sont devenus des voitures miniatures de collection.

Voitures miniaturesSi on se penche sur l’histoire, les premiers constructeurs de voiture miniature s’étaient révélés dans les années 1880. L’époque où l’on a considéré la naissance des premières machines mobiles faites par Serpollet, De Dion Bouton ou Amédée Bollée. Mais à vrai dire, toute a été commencé avec ces fameuses  planches à 4 roues ou des petites bricolages mobiles à trainer avec un fil qui avaient fait le bonheur des enfants de la classe moyenne de cette période. Et c’est en voyant cela qu’est venue l’idée à  l’allemand Seligman de créer le système de propulsion à l’élastique en 1892. Il y avait aussi l’automobile à vapeur du français Rossignol, c’était en 1897. De suite, avec les grandes marques de l’époque, on a assisté à l’essor des voitures miniatures conçus avec des mécanismes plus ingénieux. Mais on ne peut rien faire contre les caprices des enfants. Dans les années 30 et 40, avec l’évolution de l’industrie automobile,  les enfants voulaient alors que leurs voitures miniatures imitent l’aspect de celles des grandes marques  à l’image de Renault, Ford, Citroën, Bugatti et autres. Ainsi, la fabrication des voitures miniatures s’évolue et nécessite une grande précision pour pouvoir refléter le désir des clients boudeurs qui sont les enfants. Dominé par les allemands du nom de Bing, Märklin, Guntherman et les français Jouet de Paris et Rossignol, le marché des voitures miniatures connaissait une énorme réussite. Soulignons que les modèles de cette époque sont mis en œuvre avec la plastiline. Une bonne fusion de plâtre et de la farine cuite dans des moules de voiture prédéfinies pour être ensuite décorée et passée à la finition avant d’y être sur le marché.

Un autre grand pas vers l’évolution de la construction des petites voitures fut marqué parVoitures miniatures la venue dans la scène des miniatures de la firme anglaise Dinky Toys. L’année 50 jusqu’à l’année 80 fut celle de Dinky. Avec une échelle d’environ 1/43, les modèles de Dinky toys fascinent au plus haut point aussi bien les petits que les adultes.  On peut avoir même plus de précision comme la Horse Box à portes ouvertes ou les Coles avec grue mobile. Dinky parvenait même à atteindre le sol de l’Amérique. Depuis, les fabricants ne cessent de prendre de l’élan et les voitures miniatures ne cessent de s’évoluer. Les pays industrialisés de cette époque ont alors leurs propres fabricants de voiture miniature. Comme l’Angleterre avec Dinky Toys bien sur et Corgi et son fameux modèle réduit de l’Austin de James Bond 007.  La France avec Norev, CIJ, JRD, Quiralu, France Jouet et Solido un peu plus tard avec le célèbre Majorette. Enfin, il y avait l'Allemagne avec Märklin et Schucco, l'Italie avec Mercury et Politoys ainsi que le Japon avec ATC et Diapet.

Cette entrée a été publiée dans GUIDE D'ACHAT, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire