Eligor

eligorMalgré son retard en termes d’apparition sur la scène de la fabrication de voiture miniature, Eligor parvient quand même au fil du temps à se hisser parmi les grands noms comme Solido ou Dinky Toys. Crée en 1978 à Paris par Jacques GREILZAMMER, Eligor dans cette époque concentrait ses productions sur les voitures miniatures de collections du modèle de l’avant guerre conçues à l’échelle de 1/43.

L’une des productions phares d’Eligor de cette époque était  la Rolls Royce 20-25 de 1928, une limousine de prestige de haut de gamme à malle arrière réalisée en zamac et matière plastique. On peut aussi en citer d’autre comme la Peugeot 201 berline modèle 1931. Toujours conçue avec du zamac et de la plastique. Eligor avait  essayé de donner de l’allure à son berline en  réalisant des modèles ou on peut s’apperçevoir l’intérieur du véhicule à travers ces vitres avants qui sont abaissées. Miniaturisée à l’échelle de 1/43, cette berline 201 ne peut que vous éblouir surtout lorsque ces roues sont fidèles aux dessins des jantes originales. De même pour la Citroën Traction avant berline 11bl modèle 1938 ou la Torpedo Citroën 5HP type C modèle 1925 de 5cv.  Au fil du temps et influencé par certaines tendances vers la publicité, Eligor commence à faire varier ces productions.  De plus, l’acquisition par Eligor  de certain moule de Norev l’a aidé à étoffer  son catalogue avec des voitures des années 1950 et 1960. La Citroën DS 21 de 1967 en version Taxi Parisien réalisée en zamac et en matière plastique faisait partie des modèle les plus en vente de cette époque. Ce fameux taxi parisien est réalisé sur la base de l'ancien moule Norev de la 21 revisité et amélioré par Eligor. Ainsi, cette nouvelle collection vous offre un modèle avec un  capot moteur et un coffre arrière ouvert. De plus on peut entrevoir la bonne reproduction de l'intérieur avec la présence a remarquer, d'un volant mono branche grâce à ces quatre portes qui sont toutes ouvertes. Qui n’aurait pas était alors émerveillé par ce modèle surtout lorsque ces phares avant teintés de jaune sont translucides et rapportés et ces roues sont quand à elles très fidèle avec leurs enjoliveurs spécifiques ?

Mais malgré cette réussite, une nouvelle voile devrait se hisser à bord de Eligor, celle du nom Eligor LBS car Mr Greizammer inclina en 1990 face à l’offre de Mr Louis Surber qui lui aussi de son côté s’est concentré dans la miniature mais en réalisant des modèles poids lourds. Ce passage à LBS ne fait que donner plus d’identité à Eligor car elle est devenue la meilleure industrie de fabrication de camions miniatures de grandes marques de son époque. Une idée qui pousse Eligor au-delà de ces acquis lorsqu’Anne Marie et Paul Vullièreme ont décidé en 1997 d’en faire Eligor une marque de conception. Ainsi vous avez des camions, des camionnettes ou des camions de courses sous le nom d’Eligor.

 

Cette entrée a été publiée dans GUIDE D'ACHAT, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire